Journées sans e-mails: un débat à ouvrir sur la sobriété numérique

Mon postulat déposé au Grand Conseil la semaine dernière et demandant quatre journées sans e-mails a ouvert un débat intéressant sur la pollution numérique et les moyens d’y remédier. C’était le but. Je ne suis évidemment pas complètement tombé sur la tête et sais que cette mesure, à portée symbolique, ne serait qu’une goutte d’eau dans l’océan…

Continuer à lire … « Journées sans e-mails: un débat à ouvrir sur la sobriété numérique »