Congé paternité: demain, sortir de l’âge de pierre!

Demain, mercredi 11 septembre 2019, le Parlament débattra du congé paternité en Suisse. Une majorité parlementaire de dinosaures mâles va très certainement rejeter les modestes quatre semaines de congé paternité demandées par l’initiative populaire « le congé paternité maintenant« . On entendra une nouvelle fois la rengaine des « coûts insupportables pour l’économie ». Je saisis l’occasion pour publier une nouvelle fois un billet paru en mars 2019 dans Le Temps qui tente de démontrer que ces arguments économiques ne résistent pas deux secondes à l’analyse:

Continuer à lire … « Congé paternité: demain, sortir de l’âge de pierre! »

MERCOSUR: Vaud doit s’engager pour un référendum!

Alors que l’Amazonie, poumon d’oxygène et de biodiversité de notre planète, est en flammes, le Conseil fédéral présente un accord pour encourager les importations de viande et de soja, qui accélèrent la déforestation. Je dépose ce jour au Grand Conseil vaudois une initiative cantonale demandant que le canton de Vaud s’engage à Berne pour que la ratification de l’accord soit soumise à référendum. Les Verts interviendront dans plusieurs autres parlements romands. Si plusieurs cantons (agricoles ou non) sortent du bois et expriment leurs préoccupations, les autorités fédérales n’auront d’autre choix que de soumettre le traité à un possible vote populaire. C’est d’ailleurs un minimum dans notre régime démocratique…
Continuer à lire … « MERCOSUR: Vaud doit s’engager pour un référendum! »

Enfin quelques perspectives réjouissantes pour la Venoge!

Quand on aime la Venoge, on ne compte pas… On ne compte pas les efforts de ceux qui, inlassablement, demandent qu’on la bichonne comme elle le mérite. On ne compte pas non plus les années qu’il faut et faudra encore pour lui rendre son cours naturel, 29 ans (!) après l’acceptation de l’initiative populaire “Sauvez la Venoge” (article publié dans La Nature vaudoise de mai 2019, en p. 2). Continuer à lire … « Enfin quelques perspectives réjouissantes pour la Venoge! »

Congé paternité: l’ère des dinosaures mâles

Ce jeudi, quelques jours après une mobilisation exceptionnelle pour les droits des femmes et l’égalité des sexes, se tiendra au Conseil des Etats un vote capital sur le congé paternité. Il est question de l’initiative populaire réclamant quatre semaines de congé paternité et d’un contre-projet proposant très modestement de commencer par deux semaines. Indeed, 2019 pourrait bien être l’année du congé paternité. Continuer à lire … « Congé paternité: l’ère des dinosaures mâles »

L’agriculture au coeur de l’enjeu du siècle

À l’image des débats sur la biodiversité ou de la discussion sur l’initiative contre les pesticides de synthèse, certains s’interrogent au sein du monde paysan face à la montée des exigences en matière environnementale. Opposer agriculture nourricière, d’une part, et protection du climat et de la biodiversité, d’autre part, nous mène à l’impasse. Préserver durablement les conditions de la vie sur terre est un défi commun à toute l’humanité. L’agriculture doit en être l’un des ingrédients principaux. Mais pour ce faire, la Confédération doit poser des conditions-cadres favorables (article publié dans 24 heures du 5 juin 2019). Continuer à lire … « L’agriculture au coeur de l’enjeu du siècle »

Un procès contre Monsanto en Suisse?

Beaucoup l’oublient ou l’ignorent: Monsanto (désormais racheté par Bayer) a son siège pour l’Europe en Suisse, à Morges et Bâle. La marche contre Monsanto qui aura lieu ce samedi à Bâle va le rappeler, pour que personne n’oublie que l’une des pires entreprises au monde a pignon sur rue dans notre tranquille pays de Vaud (même si une grande partie des activités a désormais été transférée à Bâle). Monsanto avait d’ailleurs bénéficié d’exonérations fiscales scandaleuses en terre vaudoise, que j’avais dénoncées au Grand Conseil et que le Conseil d’Etat avait promis de faire cesser. Continuer à lire … « Un procès contre Monsanto en Suisse? »

Quand on nous reproche d’être électoralistes…

Qu’on se le dise, car il faut s’y préparer: jusqu’aux élections fédérales d’octobre, toutes les forces vertes de ce pays vont devoir s’entendre dire à intervalles réguliers qu’elles “surfent sur la vague” à de pures fins électoralistes. On y a eu droit lors du débat sur les grèves du climat au Grand Conseil il y a quelques semaines, à nouveau lors du débat sur la 5G il y a trois jours. Continuer à lire … « Quand on nous reproche d’être électoralistes… »