Le PDC sème le vent… et va récolter la tempête!

Les dirigeants du PDC suisse sont tombés sur la tête. Ils viennent de mettre en ligne leur nouvel instrument de campagne pour les élections fédérales: ils se sont amusés à dénigrer les 576 autres candidates et candidats en mettant dans leur bouche leurs priorités politiques, formulées par leurs soins de façon grossièrement exagérée et négative, pour ensuite venir dire que seul le PDC détient les vraies solutions pour le pays. Continuer à lire … « Le PDC sème le vent… et va récolter la tempête! »

Publicités

Libre-échange et démocratie directe

On se souvient des résistances belges en 2016 lors de la ratification du traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (Ceta), incarnées par Paul Magnette, alors ministre-président socialiste de la Wallonie. En cause, le nivellement par le bas des standards de protection sociale et environnementale, de même que les compétences d’arbitrage conférées à des instances non étatiques; les opposants invoquaient également une contradiction avec l’Accord de Paris sur le climat (article publié dans Domaine public le 13 septembre 2019). Continuer à lire … « Libre-échange et démocratie directe »

MERCOSUR: Vaud doit s’engager pour un référendum!

Alors que l’Amazonie, poumon d’oxygène et de biodiversité de notre planète, est en flammes, le Conseil fédéral présente un accord pour encourager les importations de viande et de soja, qui accélèrent la déforestation. Je dépose ce jour au Grand Conseil vaudois une initiative cantonale demandant que le canton de Vaud s’engage à Berne pour que la ratification de l’accord soit soumise à référendum. Les Verts interviendront dans plusieurs autres parlements romands. Si plusieurs cantons (agricoles ou non) sortent du bois et expriment leurs préoccupations, les autorités fédérales n’auront d’autre choix que de soumettre le traité à un possible vote populaire. C’est d’ailleurs un minimum dans notre régime démocratique…
Continuer à lire … « MERCOSUR: Vaud doit s’engager pour un référendum! »

Monsieur le Député, cher collègue: vous n’aimez pas les arabes?

Lettre ouverte à mon collègue député UDC Thierry Dubois

Monsieur le Député, cher collègue,

Vous n’aimez pas les arabes?

Hier, mercredi 14 août 2019, vous avez publié sur votre fil facebook la photo reproduite ci-contre, illustrant un petit panneau en trois langues (français, anglais, arabe) dans un grand magasin genevois, avec ce commentaire: “Manor Genève: de mieux en mieux!!!”. Je n’ai pas dû tordre mon imagination très longtemps pour saisir votre propos implicite: vous vous offusquez du fait qu’une inscription dans un grand magasin soit faite en arabe, aux côtés du français et de l’anglais. Continuer à lire … « Monsieur le Député, cher collègue: vous n’aimez pas les arabes? »

La transition écologique au Forum des 100

L’édition 2019 du Forum des 100, autocélébration marketing d’une certaine élite romande lancée par L’Hebdo et poursuivie par Le Temps, aura marqué les esprits. Pas tant par le nombre d’invités de prestige qu’il a réunis ou par l’originalité de l’une ou l’autre intervention. Mais par la manière dont le thème choisi aura fait immédiatement émerger la dialectique qui traverse la pensée écologique, l’opposition que d’aucuns ont appelée écologie par le haut vs. écologie par le bas. Continuer à lire … « La transition écologique au Forum des 100 »

La mendicité vaudoise se jouera à Strasbourg

Dans plusieurs arrêts récents, la Cour constitutionnelle autrichienne a jugé qu’une interdiction absolue de la mendicité est contraire aux droits fondamentaux. Un tribunal administratif de Bordeaux s’est également prononcé dans le même sens en 2016, jugeant que les potentiels troubles à l’ordre public n’étaient pas suffisants pour justifier une interdiction de toutes les formes de mendicité (publié dans Domaine public le 19 février 2019). Continuer à lire … « La mendicité vaudoise se jouera à Strasbourg »

La justice est-elle politique?

imagesRépondant à une récente polémique sur la couleur politique des juges en matière d’asile, l’avocat vaudois et député des Verts Raphaël Mahaim justifie le fait que les juges sont en général, dans les cours supérieures en Suisse, désignés en fonction de leur appartenance partisane (publié dans le Temps en ligne le 8 novembre 2016).