Un procès contre Monsanto en Suisse?

Beaucoup l’oublient ou l’ignorent: Monsanto (désormais racheté par Bayer) a son siège pour l’Europe en Suisse, à Morges et Bâle. La marche contre Monsanto qui aura lieu ce samedi à Bâle va le rappeler, pour que personne n’oublie que l’une des pires entreprises au monde a pignon sur rue dans notre tranquille pays de Vaud (même si une grande partie des activités a désormais été transférée à Bâle). Monsanto avait d’ailleurs bénéficié d’exonérations fiscales scandaleuses en terre vaudoise, que j’avais dénoncées au Grand Conseil et que le Conseil d’Etat avait promis de faire cesser. Continuer à lire … « Un procès contre Monsanto en Suisse? »

Publicités

La transition écologique au Forum des 100

L’édition 2019 du Forum des 100, autocélébration marketing d’une certaine élite romande lancée par L’Hebdo et poursuivie par Le Temps, aura marqué les esprits. Pas tant par le nombre d’invités de prestige qu’il a réunis ou par l’originalité de l’une ou l’autre intervention. Mais par la manière dont le thème choisi aura fait immédiatement émerger la dialectique qui traverse la pensée écologique, l’opposition que d’aucuns ont appelée écologie par le haut vs. écologie par le bas. Continuer à lire … « La transition écologique au Forum des 100 »

Ecoles de musique : de la trahison à la rédemption?

Les écoles de musique du canton : c’est probablement l’un des thèmes de politique cantonale sur lequel je travaille depuis le plus longtemps. Il s’agissait de ma première intervention parlementaire en 2007, l’année de mon élection au Grand Conseil. A l’époque, il n’existait pas encore de loi sur les écoles de musique. Il s’agissait modestement d’augmenter le budget alloué aux écoles de musique vaudoises (conservatoires, fanfares, etc.), la situation étant particulièrement difficile pour nombre d’entre. Continuer à lire … « Ecoles de musique : de la trahison à la rédemption? »

Quand on nous reproche d’être électoralistes…

Qu’on se le dise, car il faut s’y préparer: jusqu’aux élections fédérales d’octobre, toutes les forces vertes de ce pays vont devoir s’entendre dire à intervalles réguliers qu’elles “surfent sur la vague” à de pures fins électoralistes. On y a eu droit lors du débat sur les grèves du climat au Grand Conseil il y a quelques semaines, à nouveau lors du débat sur la 5G il y a trois jours. Continuer à lire … « Quand on nous reproche d’être électoralistes… »

Cap sur les élections fédérales !

Cet automne, la Suisse renouvelle son Parlement. La législature qui s’achève à été marquée par de nombreux reculs. Le Parlement s’est moqué de l’urgence climatique en torpillant la loi sur la CO2; il a méprisé des initiatives populaires aussi importantes que celles pour la souveraineté alimentaire ou l’économie verte, très largement soutenues par la population vaudoise. Un vent nouveau doit souffler sur Berne! Les Verts s’engagent de toutes leurs forces pour une Suisse à la hauteur des défis de notre temps… Continuer à lire … « Cap sur les élections fédérales ! »

Hydrocarbures sur sol vaudois: la saga verte de la décennie

Beaucoup n’ont plus foi en la politique, considérant qu’elle n’est pas apte à répondre aux défis de notre temps. C’est peut-être en partie vrai, mais ce n’est certainement pas une raison pour la laisser encore davantage aux mains de forces moins scrupuleuses qui se moquent du bien commun. Et puis, surtout, il y a des motifs d’espoir, illustrant la devise que nous avons faite nôtre depuis longtemps: “penser global, agir local”. Désormais, quand je croiserai quelqu’un me disant que la présence écologiste dans les instances politiques est vaine, je lui raconterai l’histoire de l’interdiction de l’extraction des hydrocarbures dans le canton de Vaud. Petit retour sur une saga en cinq épisodes, avec un épilogue plus que réjouissant (article aussi publié dans Actes Verts, l’infolettre des Verts vaudois, le 27 mars 2019). Continuer à lire … « Hydrocarbures sur sol vaudois: la saga verte de la décennie »

Rating de l’USAM: de quelles PME parle-t-on?

L’Union suisse des arts et métiers (USAM) a publié en début d’année son “rating PME”, devenu traditionnel en année électorale. En analysant les votes des élus aux Chambres fédérales sur des sujets considérés comme importants pour les PME, un classement des parlementaires est établi en fonction de leur prétendue défense des intérêts des PME. Le PLR et l’UDC sortent en tête, ce qui n’est pas suprenant quand on sait que l’USAM est un repère d’élus provenant de ces deux partis. C’est de bonne guerre, en particulier en année électorale où tous les lobbies cherchent à avancer leurs pions pour les échéances à venir (publié dans Le Temps du 8 mars 2019). Continuer à lire … « Rating de l’USAM: de quelles PME parle-t-on? »