Le PDC sème le vent… et va récolter la tempête!

Les dirigeants du PDC suisse sont tombés sur la tête. Ils viennent de mettre en ligne leur nouvel instrument de campagne pour les élections fédérales: ils se sont amusés à dénigrer les 576 autres candidates et candidats en mettant dans leur bouche leurs priorités politiques, formulées par leurs soins de façon grossièrement exagérée et négative, pour ensuite venir dire que seul le PDC détient les vraies solutions pour le pays.

Si ce n’était qu’une petite pique politique dans le débat de campagne, cela pourrait encore passer. Mais ce qui est grave, c’est que leur site fait tout pour donner l’impression que c’est le candidat en question qui s’exprime. Et le pire dans l’affaire, c’est que pour chaque candidat, ils ont fait en sorte que cela soit la première référence google qui apparaisse lors d’une recherche. En clair, si quelqu’un tape maintenant Raphaël Mahaim sur google, la première page qu’il trouve est cette page (où ne figure nulle part la mention du PDC) où mes priorités politiques (formulées de façon caricaturale par le PDC lui-même) sont énoncées… avec ensuite un lien qui redirige vers le site du PDC de ses « vraies solutions ». Cette « annonce » google a dû leur coûter une coquette somme. Au PDC, la devise politique c’est: « Gaspillons notre argent pour dénigrer l’adversaire, voilà notre programme politique! ».

Le procédé est déloyal, pour dire le moins, et on peut même se demander s’il ne faudrait pas demander à un juge de faire cesser cette usurpation. Personne n’a le droit d’utiliser l’identité d’une personne en faisant croire que cette personne s’exprime personnellement… pour lui faire dire des choses contraires à ses intérêts.

A quelques semaines des élections fédérales, cela doit être la grosse panique dans l’état-major du PDC suisse pour en arriver à de telles actions de campagne dignes d’un autre âge. Il faut croire qu’ils ont réellement des fortes accointances avec la Corée du Nord. Gageons que les citoyens de ce pays ne seront pas dupes…

3 réflexions sur « Le PDC sème le vent… et va récolter la tempête! »

  1. Quel aveu de faiblesses de se comporter ainsi, n’ont-ils pas suffisamment confiance en leur programme pour en être réduit à de tels agissements ?

    Je vois que le ‘’Restons Fair-play’’ prôné et utilisé sur le site du PDC Suisse (en date du 23.10.2018) ne s’applique que dans certains cas… Faut-il en déduire qu’Il en sera de même une fois les élections passées sur les promesses faites durant la campagne ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s