Enfin quelques perspectives réjouissantes pour la Venoge!

Quand on aime la Venoge, on ne compte pas… On ne compte pas les efforts de ceux qui, inlassablement, demandent qu’on la bichonne comme elle le mérite. On ne compte pas non plus les années qu’il faut et faudra encore pour lui rendre son cours naturel, 29 ans (!) après l’acceptation de l’initiative populaire “Sauvez la Venoge” (article publié dans La Nature vaudoise de mai 2019, en p. 2).

Jean Villard Gilles le disait si bien: “Au lieu de prendre au plus court, elle fait de puissants détours, loin des pintes, loin des villages. Elle se plaît à traînasser, à se gonfler, à s’élancer – capricieuse comme une horloge – elle offre même à ses badauds des visions de Colorado ! la Venoge !”. On ne l’a pas assez lu et relu, Gilles, et l’on a rendu tristes et rectilignes certains tronçons de notre belle Venoge. Mais il est permis d’espérer que la Venoge retrouvera peu à peu ses couleurs, et la nature sauvage qui lui va si bien.

Si le plan de protection de la Venoge a été adopté par le Conseil d’Etat en 1997, il a fallu attendre 2003 pour que le Grand Conseil vote un premier décret destiné à financer diverses mesures dites prioritaires (réalisations pour la faune piscicole, pour les forêts des berges et du vallon de la Venoge et pour les chemins pédestres) et l’étude préparatoire du projet de renaturation des tronçons canalisés entre Lussery-Villars et Eclépens (lieu-dit “Bois de Vaux”).

Ce projet de renaturation a été financé par un deuxième décret adopté en 2009, qui visait aussi à assurer la renaturation des surfaces jouxtant la zone alluviale à Penthaz/Roujarde. Les travaux de renaturation au lieu-dit “Bois de Vaux” ont pu commencer très récemment, en février 2019, suite à d’interminables négociations avec les propriétaires fonciers.

Le Grand Conseil a été saisi d’un troisième décret “Venoge”, qu’il a accepté le mois dernier. Il comprend aussi un volet lié à diverses réalisations et un volet consacré à des études préparatoires.

Les réalisations projetées sont en particulier les suivantes : renaturation du tronçon canalisé entre le Moulin de Lussery et le seuil du Gravey, revalorisation d’une vaste parcelle à Penthaz (site de l’ancienne société SAPA SA), mesures de gestion forestière et aménagements piscicoles, programme de lutte contre les plantes néophytes envahissantes. La revalorisation de la parcelle à Penthaz, d’une surface de plus de 13’000 m2 et située en bordure d’une zone alluviale d’importance nationale, comprendra divers aménagements naturels tels que mares, étangs, murgiers, prairie sèche et bosquets.

Le décret servira également à financer les études de faisabilité des projets de renaturation, en particulier pour l’embouchure de la Venoge. Il est prévu d’y réaliser un delta avec pour objectifs la restauration de la dynamique alluviale et la diversification des milieux (systèmes lacustres, de l’eau courante, de l’embouchure et du bras mort). Voilà une bien belle perspective pour la biodiversité! Les discussions s’annoncent toutefois assez vives en ce qui concerne la relocalisation des places d’amarrage et le futur des usages actuels du site (baignade, camping, etc.). Il faudra s’armer de patience avant de voir ce projet se réaliser…

D’autres études bienvenues sont également financées grâce à ce décret: la valorisation de l’ensemble des informations établies sur les cheminements piétonniers, le suivi de l’assainissement des rejets polluants et la faisabilité du raccordement des STEP de Senarclens, Vullierens et Colombier sur celle de Bremblens.

“Tranquille et pas bien décidée, la Venoge”, disait Gilles. Espérons que les projets de renaturation en cours ou prévus pourront eux avancer de façon décidée!

Une réflexion sur « Enfin quelques perspectives réjouissantes pour la Venoge! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s