Fin du monde: question au Conseil d’Etat

Fin_du_mondeLa fin du monde, il paraît que c’est dans une semaine environ. Ma crainte, à vrai dire, c’est surtout que l’on ne fasse rien pour le changer, ce monde. J’ai posé à ce propos la question reproduite ci-dessous, un peu inédite (!), au Conseil d’Etat vaudois. La réponse me sera donnée demain (mardi). Je suis impatient de savoir comment le Gouvernement vaudois se positionnera au sujet de cette délicate interrogation métaphysique…

Tous les prophètes un peu sérieux s’accordent à dire que la fin du monde aura bel et bien lieu le 21 décembre prochain. Une telle échéance soulève de nombreuses interrogations délicates, notamment au plan institutionnel: doit-on prévoir des dispositions de droit transitoire pour assurer le passage vers le régime de l’au-delà?, jusqu’à quand les autorités en place sont-elles légitimées à siéger? que faire des motions et postulats en attente de traitement au Grand Conseil? les votations prévues pour le 3 mars prochain doivent-elles être annulées? Plus généralement, les Verts s’interrogent au sujet des conséquences de cette échéance sur divers dossiers environnementaux sensibles et se permettent dès lors de poser la question suivante au Conseil d’Etat:

Le Conseil d’Etat estime-t-il que la fin du monde prévue le 21 décembre 2012 est une solution satisfaisante aux défis environnementaux (émissions excessives de CO2,  déplétion des ressources naturelles, etc.) que le canton doit relever?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s