Plus que quelques heures pour voter Béatrice Métraux!

Le Conseil fédéral est maintenant élu; la grande saga des élections fédérales est terminée. Une page se tourne, et il est temps pour nous de se préparer pour les élections cantonales de mars prochain. Eh oui, les échéances électorales se succèdent à un rythme effréné dans le canton de Vaud cette année. En attendant mars 2012, la première étape cruciale est l’élection au Conseil d’Etat de la Verte Béatrice Métraux ce dimanche. Il ne reste que quelques heures pour voter!

Béatrice Métraux : des qualités précieuses pour le Conseil d’Etat

Dans une campagne pour le gouvernement cantonal, la presse se fait surtout l’écho des propositions politiques des candidats. C’est évidemment primordial de savoir quelles valeurs et quels projets sont portés par les prétendants au poste de Conseiller d’Etat.

Mais il y a un autre aspect pourtant décisif et souvent délaissé dans l’espace médiatique : les qualités humaines et « professionnelles » des candidats.

Députée et syndique d’une petite commune du Gros-de-Vaud, Béatrice Métraux est bien ancrée dans le terroir vaudois et connaît parfaitement les institutions de notre canton. Comme juriste forte d’une longue expérience professionnelle, notamment à l’étranger, elle est aussi armée pour les défis majeurs auxquels le canton est confronté : développement des infrastructures, transition énergétique, qualité de vie, soutien aux entreprises innovantes, accès au logement, etc.

J’ai le plaisir de côtoyer Béatrice Métraux au Grand Conseil depuis le début de la législature. En tant que présidente du groupe des Verts, elle a réussi à valoriser notre travail d’équipe, à canaliser les énergies pour organiser au mieux notre travail politique. J’ai toujours été impressionné par sa fine connaissance des dossiers et son aisance pour les négociations avec les adversaires politiques. Lorsqu’elle s’engage pour une cause, elle sait de quoi elle parle. Capable de déployer une formidable énergie en cas de surcharge, elle saura mieux que quiconque empoigner les dossiers délicats du Conseil d’Etat. Cette force de travail se double d’une honnêteté intellectuelle sans faille, une qualité fort précieuse pour un membre du gouvernement.

L’engagement politique de Béatrice Métraux est résolument au service de l’intérêt général. Il reste quelques jours – ou plutôt quelques heures – pour déposer son bulletin de vote dans l’urne communale. En élisant Béatrice Métraux, on a la garantie de disposer d’une personnalité de grande valeur au Conseil d’Etat. Ne privons pas la population vaudoise de ses qualités !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s