J-10 : Dans l’arène…

Ils étaient presque tous là, les éléphants romands de la politique fédérale. Près de quarante politiciens pour le grand débat de la TSR hier soir, s’exprimant sur six différents thèmes. J’ai vraiment eu le sentiment de me retrouver dans la fosse aux lions. C’était malheureusement bien souvent à celui qui criait le plus fort pour couper la parole aux autres. Je ne suis vraiment pas certain que cela donne une bonne image de la politique…

D’abord, le compte-rendu de la veille et le programme de la journée :

Le programme du jour : pas d’action de campagne aujourd’hui

Le récit de la veille : 6h30-7h30 distribution de tracts à la gare de Morges – le soir débat sur la TSR

  • Nombre de courriels concernant la politique : 40
  • Nombre de téléphones concernant la politique : 1
  • Nombre d’heures consacrées à la politique : 6

 

Dans l’arène…

Un plateau TV, surtout pour un débat électoral de ce type-là, s’apparente vraiment à une arène où gladiateurs et bêtes sauvages se livrent un combat sans pitié. Pour le béotien que je suis, le défi était surtout d’arriver à prendre la parole face à ces Conseillers nationaux qui sont rôdés à ce genre d’exercices…

Je suis intervenu dans le premier débat consacré à la question du franc fort et de la crise économique (à revoir ici). Je crois avoir pu tirer mon épingle du jeu, malgré les logorrhées du Conseiller national UDC qui a dû monopoliser la moitié du temps de parole à lui tout seul… C’est dur de faire passer un message percutant et intelligent en deux prises de parole.

Le débat qui a suivi au sujet de la criminalité était pire encore. On a assisté à un combat de coqs où MM. Lüscher et Freysinger ont rivalisé d’arrogance pour tenter d’écraser l’adversaire. Inutile de dire qu’il ne peut y avoir de débat constructif et intelligent dans ces conditions. Les téléspectateurs ont certainement été déçus de ne pas entendre davantage de réflexions constructives et de solutions innovantes de la part des débattaires.

On relèvera aussi les couacs dans la modération. Romaine Jean et Alain Rebetez n’ont à l’évidence pas su gérer les temps de parole de manière équitable. Certains ont carrément abusé du micro, alors que d’autres n’ont pas eu voix au chapitre. Dommage, car la condition première d’un débat de qualité est l’égalité des armes entre contradicteurs.

Enfin, un petit coup de gueule par rapport à la TSR, qui a permuté au dernier moment l’ordre de passage des sujets tel qu’annoncé à l’avance. Le sujet « criminalité » était initialement prévu en quatrième position, ce qui laissait présager un plus faible taux d’audience. L’UDC, mécontente de ne pas tenir la vedette sur l’un de ses thèmes prioritaires, a pu obtenir que ce sujet soit finalement avancé en deuxième position. Du coup, c’est le sujet vert « par excellence », la politique énergétique, qui a été relégué en quatrième place. C’est tout de même fou ce que les médias sont capables de faire lorsqu’il s’agit de faire de l’audience avec des thèmes prétendument plus porteurs…

Publicités

6 réflexions au sujet de « J-10 : Dans l’arène… »

  1. J’ai surtout été consterné par l’espèce de mise en scène de la RTS avec ces sketches débiles pour introduire les sujets: comme si une présentation sérieuse allait par nature ennuyer les gens. Alors on essaie de faire de l’humour mais comme en Suisse on est peu doué, cela donne un résultat désastreux ou involontairement drôle. Cela montre aussi le peu de considération que la RTS porte au débat politique. En plus, je crois que ça ne correspond pas à au souhait du public qui a envie de débats politiques sérieux et argumentés (cf. le succès des débats entre les candidats à la primaire PS en France). Me Bonnant est un immense orateur mais quelle est sa valeur ajoutée pour l’électeur sauf de lui faire ouvrir le dictionnaire? Je ne sais pas si cela a suscité des discussions et critiques de la part des candidats, mais ce serait intéressant de le savoir…!

    • Hello Alex
      Me Bonnant a tantôt fait rire l’assemblée (parfois jaune), tantôt provoqué de violentes réactions de désapprobation. Il faut dire que les idées de ce ténor du barreau genevois, sous des airs de grandeur d’âme aristocratique, sont bien souvent assez puantes. Parfaitement d’accord avec toi que la plus-value des petits sketchs d’introduction était nulle et que l’agencement du débat était médiocre, pour ne pas dire mauvais. On a tué le débat de fond avec des artifices et des prétendus divertissements franchement de mauvais goût. De manière générale, je trouve que la TSR ne propose pas d’émissions politiques de qualité. Infrarouge, c’est exactement le même problème…

      • Au fait, tu t’es très bien débrouillé! Bonnant est un pur personnage, la caricature de lui-même, la contradiction pour la contradiction, la rhétorique pour la rhétorique. Il ne faut pas le prendre au sérieux. Par contre, je crois bien que je vais voter pour Stéphanie Pahud (ah mais mince elle n’est pas candidate…).
        Tout à fait d’accord pour la critique de la RTS (enfin surtout de la filiale télé). J’ai la nostalgie de Table ouverte à la grande époque d’Albert Tille! (pour dire que je devais m’ennuyer sec le dimanche à 13h…).

  2. De mon côté, j’avoue avoir pris plaisir à suivre cette émission certes grandiloquente, même si elle était propice à quelques cacophonies parfois indigestes.

    Au moins, elle a eu son mérite: j’ai voté pour toi. Je ne suis pas nécessairement Vert – je suis d’ailleurs totalement apolitique, même si la chose fédérale me passionne – mais ta manière de contre-attaquer l’UDC au sujet de leur soutien à l’acquisition des avions de combat était simplement excellente.

    Une voix supplémentaire, ce n’est pas encore l’heure du champagne, mais c’est déjà pas mal.

    Bonne chance pour la suite.

  3. C’est bien du courage de ta part de descendre ainsi dans la fosse aux lions – et aux lionnes, soyons féministes 🙂 – c’est sûrement nécessaire… Quant à moi, agacée par les sketches et surtout excédée par les langues de bois politiciennes… je n’ai pas tenu le coup et j’ai zappé sur un bon roman…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s